Le Jura tient son musée de la distillation

Alambics

Cent soixante alambics cachés pendant des décennies à Delémont vont sortir au grand jour à Porrentruy. La Régie fédérale des alcools (RFA) a prêté la plus vaste collection d’alambics du pays au canton du Jura. En contrepartie, ce dernier s’est engagé à mettre ce patrimoine culturel en valeur. La convention a été signée mardi dans les locaux d’Alcosuisse à Delémont.

Le Jura va ainsi créer un musée à Porrentruy d’ici 2014. En collaboration avec l’association Fruits du Terroir, il souhaite donner une dimension touristique et pédagogique aux 160 alambics prêtés au canton par la RFA qui en reste le propriétaire.

 

Merci d’avoir désobéi

Cette collection a été faite en cachette car la confédération avait décidé en 1932 de détruire tous les alambics du pays pour qu’il y ait moins de production de spiritueux, question de santé publique… Mais, certains collaborateurs, dont le Jurassien Pierre Schaller qui n’est autre que le directeur d’AlcoSuisse, ont désobéi aux ordres de Berne et conservé les alambics les plus particuliers. Le Conseil fédéral a découvert la manigance en 1987 et a …félicité ces employés d’avoir conservé une partie du patrimoine culturel. /clo

Alambics La signature de la convention entre le directeur de la Régie fédérale des alcools Alexandre Schmidt et la ministre de la culture Elisabeth Baume-Schneider

Alambics


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus