Le sous-voies prend forme

sous-voies Porrentruy

Le quartier de Lorette à Porrentruy va passer un bel été. Sous les fenêtres des habitants de cette partie de la ville s’activent depuis le 9 juillet pelles mécaniques et camions de chantier : le prolongement du passage sous-voies a débuté. Il permettra de relier aisément à pied l’est de la cité ajoulote à la gare.

 

Des délais à respecter

Ce chantier est le fruit d’une collaboration entre les CFF et le bureau d’ingénieurs Buchs & Plumey. La régie fédérale a profité de modification sur les aiguillages des voies 4 et 5 pour permettre d’effectuer le passage inférieur. D’ici au 4 août, les entreprises activent sur le terrain devront ainsi avoir achevé cette première étape du projet, car la ligne de train à cet endroit sera d'ici là remise en service. Les deux mois suivants seront consacrés à la construction des murs de la rampe, à la pose du radier et au remblayage. « A la fin septembre, les habitants du quartier de Lorette pourront emprunter le sous-voies », précise le directeur des travaux, Daniel Bonnemain.

 

Des coûts revus à la baisse

Estimé, approuvé et voté en 2010, le projet était devisé à 1 million 440'000 francs. Daniel Bonnemain assure que ce crédit serait « largement revu à la baisse au terme des travaux ».

 

La fin d’une longue controverse

Cinq années. C’est le temps qu’il aura fallu patienter aux habitants de Lorette depuis la destruction de la passerelle en 2007, qui reliait leur quartier à la gare de la ville. Un collectif de citoyens s’était même constitué afin de réclamer le prolongement de ce sous-voies. /gco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus