Qui pour la mairie de Delémont?

A moins de quatre mois des élections communales, les partis commencent à élaborer des stratégies ...
Qui pour la mairie de Delémont?

Mairie Delémont

A moins de quatre mois des élections communales, les partis commencent à élaborer des stratégies, à chercher des candidats et créer des listes. Après une première prise de températures du côté de Porrentruy au mois d’avril, notre rédaction s'est penchée sur le cas de la capitale jurassienne.

«Qui osera se lancer face à Pierre Kohler à la mairie de Delémont ?» C’est la question que tout le monde se pose. Mais tout d’abord faut-il savoir si le maire PDC se représente. Le principal concerné nous a répondu ne pas encore avoir pris sa décision. Au sein du parti par contre, la volonté est unanime. Tous les démocrates-chrétiens encouragent Pierre Kohler à se représenter. Dans le cas contraire, le président de la section delémontaine Pascal Mertenat nous a confié que le parti n’a pas de plan B, car ils sont convaincus que la candidature de Pierre Kohler est la meilleure solution. On l’a compris les PDC veulent voir Pierre Kohler à la mairie pour un deuxième mandat.

Qu’en est-il des autres partis ?

C’est là que les stratégies s’établissent. En ce qui concerne les partis de droite, on attend que les autres se manifestent: «Si un parti présente un candidat, alors nous présenterons quelqu'un, mais nous ne nous lancerons pas seuls», c’est ce que nous a indiqué le président de section du PLR de Delémont, Pierre Chételat, ainsi que son homoloque UDC, Philippe Rottet.

Et la gauche dans tout ça ?

Après l’éviction de Gilles Froidevaux en 2008, les socialistes vont-ils présenter un candidat ? Rien n’est moins sûr. Le président de la section delémontaine du PS, Sébastien Lapaire, nous a confié que le parti ne lancera sûrement pas de candidat. Quant à une éventuelle alliance avec le CS-POP et les Verts, elle n’aura certainement pas lieu. Les partis estiment être plus forts en partant chacun de leur côté. Le but étant de ratisser le plus large possible. Le PS a d’ailleurs l’intention de concentrer ses forces sur le Conseil communal et le Conseil de ville et d’y gagner la majorité.

Le CS-POP ou les Verts présenteront-ils alors un candidat en duel face à Pierre Kohler ? De ce côté-là, aucune décision n’est arrêtée pour l’instant. Des bruits courent notamment sur une éventuelle candidature de l’ancien conseiller communal André Parrat ou de l’ex-candidat au gouvernement Christophe Schaffter. Rien de plus du côté du PCSI, qui n’a pour l’heure pris aucune décision.

Toutes les projections sont encore possibles d’ici au dépôt des listes au mois de septembre, mais aujourd’hui, il semble que la voie à la mairie est libre pour Pierre Kohler. /afa

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus