Greatbatch: Unia jette l'éponge

Pas de mobilisation des employés de Gretabatch. Le syndicat Unia avait convoqué une deuxième ...
Greatbatch: Unia jette l'éponge

L'usine Greatbatch à Corgémont L'usine Greatbatch à Corgémont

Pas de mobilisation des employés de Greatbatch.  Le syndicat Unia avait convoqué une deuxième assemblée du personnel mercredi après-midi à Corgémont. Seuls six employés  avaient fait le déplacement contre une soixantaine il y a deux semaines. Cette faible affluence intervient alors que la direction de l’entreprise a présenté mardi sa proposition de plan social. Le groupe américain prévoit en effet de licencier environ 180 personnes sur ses sites d’Orvin et de Corgémont

Unia critique durement l’entreprise. Pour le syndicat, Greatbatch utilise des méthodes de Cowboy. Le groupe américain « ne respecte pas les droits des employés à être correctement consultés sur la fermeture de leurs sites ». Le groupe aurait, selon Unia, exercé d’énormes pressions sur les travailleurs pour les faire accepter un plan social non-négocié et insuffisant. Unia continuera toutefois d’épauler ses membres, soit environ 10% du personnel de l’entreprise. /ves


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus