Des bâtons dans les roues pour un projet d’envergure

Alcosuisse

Le canton du Jura va-t-il accueillir prochainement un office fédéral ? Selon le quotidien fribourgeois La Liberté de vendredi, la ville de Delémont pourrait héberger le service qui doit succéder à la Régie fédérale des alcools appelée à disparaitre, dont le siège se trouve pour l’instant à Berne. Le bâtiment serait érigé dans le quartier de la gare.

Le projet est discuté depuis plusieurs mois entre l’Exécutif delémontain, le Gouvernement jurassien et les députés aux Chambres. Le Département fédéral des finances en charge de l’actuelle Régie fédérale des alcools s’est même montré favorable à une implantation jurassienne. Mais le lieu d’emplacement crée déjà la polémique en Suisse.

Le maire de la capitale jurassienne, Pierre Kohler, est déçu que l’information soit sortie dans la presse. Il tient d’ailleurs à souligner que certains journalistes jurassiens qui étaient au courant n’ont rien dit. Selon lui, le fait que cette information soit révélée va mettre en péril le projet.

Un projet qui va maintenant dépendre des débats qui auront lieu sous la coupole fédérale. « On peut très bien imaginer que, suite à la parution de l’article, certains députés fassent tout pour que l’office maintienne son siège à Berne ou ailleurs que dans le Jura » ajoute Pierre Kohler. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus