Berne boude les entreprises romandes

Les entreprises romandes n’ont pas la cote auprès de la Confédération. Une étude publiée dans le Matin Dimanche révèle que seuls 11% des appels d’offres publics sont attribués en Romandie, dont le poids dans l’économie nationale est pourtant deux fois plus important. Un seul mandat est recensé dans le Jura. Le canton serait-il le parent pauvre de cette Suisse romande déjà délaissée ? Pour Vincent Gigandet, directeur de la Fédération des entreprises romandes pour l’Arc Jurassien, cette situation s’explique par la composition du tissu économique jurassien, axé principalement sur l’industrie. Il n’a pas connaissance non plus de cas d’entreprises jurassiennes injustement écartées lors des procédures d’adjudications des mandats. S’il admet que la langue peut sembler une barrière, il estime que la plupart des entreprises qui ambitionnent de travailler pour la Confédération et d’exporter leurs compétences hors des frontières cantonales ont les connaissances linguistiques nécessaires. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus