Le dossier de la Salle de l’Inter sur le devant de la scène

L'inter à Porrentruy

La Juge administrative, Carmen Bossart Steulet, vient de rejeter les recours d’Helvétia Nostra, Patrimoine suisse section jurassienne et d’Arnaud Bédat dans le dossier de la salle de l’Inter de Porrentruy.

La juge conteste leur qualité de recourant. Dans son argumentation, elle précise, que si elle s’était prononcée sur le fond, après avoir examiné les motivations des recourants,  elle aurait dû  rejeter les recours.

Du côté de la Municipalité de Porrentruy c’est le soulagement qui prédomine sans pour autant tomber dans l’euphorie. Les autorités municipales sont conscientes que l’argent perdu pourrait être remplacé mais le temps perdu dans cette longue procédure ne reviendra pas.

Cette décision juridique ne va certainement pas  mettre fin à ce dossier. Les opposants disposent de trente jours pour faire recours contre ce jugement auprès de la Cour administrative.

Contacté, Arnaud Bédat a appris la nouvelle par l’intermédiaire de notre téléphone. << Je vais encore discuter avec la Fondation de Franz Weber, affirme Arnaud Bédat, mais je pense qu’on ira en deuxième instance et qu’au final, on gagnera au Tribunal fédéral. Arrêtons avec la forme, parlons du fond. >> / pbu + clo

 


Actualisé le

 

Articles les plus lus