Deux bâtiments au lieu de quatre

Enfin une solution pour l’Espace formation emploi Jura! L’EFEJ restera à Bassecourt, dans l’ancienne ...
Deux bâtiments au lieu de quatre

Pascal Docourt, directeur de l'EFEJ Pascal Docourt, directeur de l'EFEJ

Enfin une solution pour l’Espace formation emploi Jura! L’EFEJ restera à Bassecourt, dans l’ancienne usine Willemin Machines. Ces locaux industriels vont permettre à l'institution de concentrer ses activités de mécanique, de CNC et de polissage. Le centre, qui offre notamment des cours aux sans-emploi, va également garder des locaux dans le bâtiment communal. Il va toutefois en céder une partie, un tiers environ. Du coup, l’administration de la nouvelle commune fusionnée de la Haute-Sorne pourra s’y installer.

Capacité en hausse

Le redéployement des activités est prévu pour février 2013. Le gain en terme d'espace se monte à 289 m2. La capacité d’accueil de l’EFEJ va augmenter de vingt à trente places, dont dix uniquement pour le polissage. C’est moins que les cent prévues à Courtételle dans le projet EFEJ +, objet refusé par les Jurassiens dans les urnes en octobre dernier.

A noter encore que l’aménagement de l’ancienne usine Willemin va coûter 1,2 million de francs. Des travaux payés par le Secrétariat d'Etat à l’économie. Quant à l’EFEJ, il effectuera une opération blanche. La nouvelle configuration ne lui coûtera pas plus cher que l’actuelle en termes de location. /fra

En rouge: les deux bâtiments qui seront occupés par l'EFEJ. Vers le rond-point, l'ancienne usine Willemin Machines En rouge: les deux bâtiments qui seront occupés par l'EFEJ. Vers le rond-point, l'ancienne usine Willemin Machines


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus