L’UDC brandit une « étude » anonyme

L’imposition à la source des frontaliers permettrait au canton du Jura d’encaisser quelque ...
L’UDC brandit une « étude » anonyme

Jean Lusa, président du comité d'initiative, indique que les chiffres présentés correspondent à la réalité Jean Lusa, président du comité d'initiative, indique que les chiffres présentés correspondent à la réalité

L’imposition à la source des frontaliers permettrait au canton du Jura d’encaisser quelque 14 millions de francs en 2012. C’est la conclusion d’un document présenté lundi par l’UDC Jura. Cette « étude » doit servir d’argumentaire pour appuyer l’initiative du parti agrarien sur l’imposition à la source des travailleurs étrangers, déposée en juin. Elle établit une comparaison entre le canton du Jura et celui de Genève, qui connait ce régime fiscal.

Auteurs anonymes

Le document ne cite que quelques sources et ne fournit pas les noms des auteurs. Jean Lusa, président du comité d’initiative, assure que les personnes qui ont élaboré ce texte sont des personnes « très compétentes », domiciliées dans l’Arc lémanique et originaires du Jura. Les auteurs auraient demandé à rester anonymes. Jean Lusa indique que les chiffres présentés sont exacts et ne peuvent pas être contestés.

Le document sera envoyé au Gouvernement et au Parlement jurassiens en prévision du débat sur l’initiative UDC devant le législatif. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus