Un PSJ confiant, malgré tout

Un congrès pour bien lancer la campagne des communales. Le Parti socialiste jurassien s’est ...
Un PSJ confiant, malgré tout

Ada Marra a souligné l'importance l'engagement au niveau communal Ada Marra a souligné l'importance l'engagement au niveau communal

Un congrès pour bien lancer la campagne des communales. Le Parti socialiste jurassien s’est réuni vendredi soir à Delémont, au Restau-Verso Caritas, pour faire le point sur l’échéance électorale du 21 octobre. La section cantonale a invité pour l’occasion la conseillère nationale Ada Marra. L’élue vaudoise a souligné l’importance de l’engagement au niveau local et le lien fort qui existe entre politiques communale, cantonale et fédérale.

Loïc Dobler a regretté pour sa part la difficulté rencontrée dans certaines sections à trouver des candidats. « On ne va pas se mentir et dire que tout va bien », a lancé le secrétaire politique du PSJ. Une situation à relativiser : tous les partis sont confrontés au même problème, selon Loïc Dobler.

« Nous n’avons pas à nous flageller ! »

Elisabeth Baume-Schneider, présidente du Gouvernement jurassien, a également exprimé son inquiétude: « Partout où l’on a perdu des mairies, on a du mal à les récupérer ». L’ancien conseiller national Jean-Claude Rennwald a plaidé, lui, pour un renforcement du comité directeur du PSJ, à savoir l’arrivée de deux personnes qui s’occuperaient exclusivement d’épauler les sections locales. Michel Thentz s’est montré plus optimiste : « Nous n’avons pas à rougir ou à nous flageller ! » a déclaré le ministre des Communes qui a vanté la qualité des listes et candidats PS pour ces communales.

Le Congrès a également permis aux différentes sections de présenter la situation dans leur fief respectif. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus