Le Jura à nouveau mal loti pour les primes maladies

Thermomètre

Les assurés savent à quelle sauce ils vont être mangés. L’Office fédéral de la santé publique a publié jeudi matin les chiffres pour l’année 2013. Les primes maladies vont renchérir en moyenne nationale de 1,5%, la deuxième plus faible hausse de ces dix dernières années. Des données qui concernent la prime moyenne pour un adulte qui a opté pour un modèle traditionnel avec la franchise légale de 300 francs. Les jeunes adultes entre 19 et 25 ans sont davantage touchés avec une hausse moyenne de 2,9%. Les primes pour les enfants seront par contre moins chères avec une baisse de 1,4%.

Le Jura à nouveau en queue de peloton

Les Jurassiens ont pourtant de quoi tirer la langue. Selon l’OFSP, l’augmentation dans le canton sera en moyenne de 3,2%, soit la plus forte de Romandie et la seconde au niveau national. Un scénario qui tend à se répéter d’année en année. La surprise est d’autant plus mauvaise qu’il y a un mois à peine, l’analyse des primes provisoires communiquées par les assureurs prévoyait une hausse de 0,3% pour le Jura.

Pour les jeunes entre 19 et 25 ans, la hausse est aussi plus élevée que la moyenne suisse avec 4,8%. Par contre, la baisse qui concerne les primes pour les enfants est parmi les plus confortables avec 2,6%.

Le Département de la santé nuance

Ces chiffres sont toutefois remis en question par le Ministre jurassien de la santé, Michel Thentz. Le modèle sur lequel se base l’évaluation de l’OFSP n’est pas le plus couramment choisi par les assurés, qui préfèrent des franchises élevées ou des modèles alternatifs (médecins de famille, p.ex.) pour économiser sur leurs primes. Les différences cantonales rendent également la comparaison délicate.

Le ministre précise également que l’évaluation de l’OFSP ne tient pas compte des changements intervenus en cours d’année avec l’augmentation des primes d’EGK qui a poussé de nombreux assurés à changer de caisse. Compte tenu de ces facteurs, le Département jurassien de la santé estime qu’en réalité la hausse de prime pour les Jurassiens par rapport à ce qu’ils paient actuellement est plutôt de l’ordre de 1,7%.

Plus de clarté demandée

C’est donc quelque peu le flou… Le Ministre de la santé dénonce par ailleurs le fait que les primes maladies augmentent plus rapidement que les coûts de la santé. Pour le Département de la santé, les chiffres présentés par les assureurs sont incompréhensibles. Il espère que la nouvelle loi sur la surveillance de l’assurance-maladie permettra de disposer d’une base légale pour une meilleure surveillance et transparence dans le domaine. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus