Redistribution des zones pour les ramoneurs

Le Gouvernement a donné son aval à la réorganisation des arrondissements de ramonage. Suite au départ en retraite de Jean-Marc Mergy, maître ramoneur à Courgenay, l'Etablissement cantonal d'assurance immobilière et de prévention a examiné la pertinence du découpage actuel. Sans surprise, le constat basé sur le nombre d'heures effectuées par les ramoneurs est à la baisse. De plus, la suppression de l'arrondissement de Jean-Marc Mergy s'imposait, notamment avec la construction imminente d'une nouvelle centrale de chauffe de Thermoréseau Porrentruy SA et le nombre toujours plus important de bâtiments qui y sont reliés. Les communes actuellement desservies par Jean-Marc Mergy ont été réparties dans d’autres arrondissements. 

Dans la foulée, le tarif horaire des ramoneurs a été augmenté avec effet au 1er janvier 2013. Il passe de 69,60 francs à 72 francs, suite au constat d'importantes disparités entre les tarifs pratiqués en Suisse romande ou dans les cantons comparables au Jura. Malgré cette augmentation de 3,44%, le tarif horaire demeure le plus bas de Suisse en comparaison avec les cantons fixant ce tarif sur la base de celui retenu par l'Association des Etablissement cantonaux d'assurance incendie. Dans le futur, ce salaire sera modifié chaque fois que l'indice des prix à la consommation variera de 3% depuis la dernière adaptation. /comm+afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus