Les produits locaux ne sont pas snobés

La place des produits de proximité dans la restauration collective publique est bien meilleure que supposée. Cet état des lieux ressort d’une étude mandatée par les cantons romands. L’analyse propose également des pistes pour renforcer et systématiser cette tendance. Le Gouvernement jurassien informe lundi qu'il se basera sur les réponses de cette étude pour répondre à plusieurs interventions parlementaires sur le sujet.

L'étude a permis de mettre en lumière que de nombreux responsables de cuisine donnent de l'importance à la provenance des produits qu'ils achètent. Dans plusieurs cas, l'aspect "local" des produits est privilégié au quotidien sans que la hiérarchie n'ait donné de mot d'ordre. La politique de ravitaillement de nombreux établissements de restauration collective est en effet souvent du ressort des chefs de cuisine, qui doivent toutefois la concilier avec les exigences spécifiques de leur clientèle (hôpitaux, EMS, écoles, unités d’accueil parascolaires, centres professionnels, etc.), ainsi qu’avec la maîtrise des coûts et l’incidence de ces derniers sur le prix des repas. Cet effort n'est cependant pas communiqué aux personnes qui consomment les plats préparés par les cuisines collectives. /rce


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus