Moutier veut un vote communaliste

Moutier tient au vote communaliste dans le cadre de la résolution de la Question jurassienne ...
Moutier veut un vote communaliste

Vue de l'Hôtel de Ville de Moutier Moutier - par la voix de son Conseil de Ville - a rappelé son attachement au vote communaliste.

Moutier tient au vote communaliste dans le cadre de la résolution de la Question jurassienne. Le Conseil de Ville a accepté lundi soir par 25 voix contre 11 une résolution de l’Entente jurassienne. Le texte demande au Grand Conseil de ne pas confirmer l’adoption de la motion Blanchard/Hadorn qui vise à éviter tout vote communaliste. La résolution rappelle également la volonté de la cité prévôtoise de pouvoir se prononcer sur son appartenance cantonale lors d’un scrutin communal. Le texte a été accepté par tous les conseillers de ville issus des partis de l’Entente jurassienne. Il a été refusé par l’UDC et le parti radical alors que le groupe Interface s’est abstenu.

Le Conseil de Ville de Moutier a également élu son président pour l’année prochaine. C’est le PDC Roland Piquerez qui occupera cette fonction en 2013. L’élu PDC a recueilli 35 voix. Le législatif prévôtois a, par ailleurs, adopté une modification de la taxe des chiens. La fourchette envisagée par le Conseil municipal a été réduite au bénéfice d’une proposition de l’UDC Suzanne Kohler-Girod. La taxe a finalement été fixée entre 75 et 90 francs pour les chiens dont les propriétaires habitent en ville et entre 20 et 40 francs pour les chiens vivant dans les fermes. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus