Le Jura vole au secours de la ligne Delle-Belfort

TGV Rhin-Rhône

Le Jura monte au créneau pour la ligne Delle-Belfort. Le Gouvernement met la compresse, selon une information de la RTS. Il souhaite éviter le plus possible les retards dans la réouverture de ce tronçon, qui reliera le réseau ferré jurassien à la gare TGV de Belfort-Montbéliard. En plus de ses contacts réguliers avec la présidence de la région Franche-Comté, l’exécutif jurassien compte sur ses bonnes relations avec Pierre Moscovici, ministre français de l’Economie et des Finances, par ailleurs ancien président la communauté d'agglomération du pays de Montbéliard, pour organiser une entrevue et discuter du dossier avec lui directement.

Court-circuit dans le processus

Cette intervention est motivée par de récentes décisions du Gouvernement français. Il avait annoncé sa volonté de revoir sa priorisation des grandes infrastructures et a désigné un commissaire général aux infrastructures qui devra rendre un rapport en avril 2013. Alors que les autorités jurassiennes espéraient que la réouverture de la ligne serait traitée rapidement par le conseil d’administration du Réseau Ferré de France, le commissariat général a décidé que seules les affaires courantes pourraient être mises à l’ordre du jour.

Pas avant 2016, au plus tôt

La réouverture de la ligne était prévue à la fin 2015. Grâce à ses interventions et le soutien de la Confédération, le canton espère obtenir que le dossier ne doive pas passer par les filtres récemment mis en place côté français. Mais il paraît évident désormais que les retards seront inévitables, même si la réalisation du projet n’est pas remise en question selon le ministre jurassien de l’équipement Philippe Receveur. Le tronçon pourrait être mis en service avec un délai de six mois à une année, donc en 2016. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus