L'espoir est permis pour Berger & Co

Les employés de Berger & Co à Delémont devront attendre jeudi matin pour être fixés sur leur ...
L'espoir est permis pour Berger & Co

Berger & Co

Les employés de Berger & Co à Delémont devront attendre jeudi matin pour être fixés sur leur sort. La direction de l’entreprise doit soumettre une proposition de plan social aux 15 employés licenciés pour fin mars. Des négociations se sont tenues mercredi après-midi entre la direction du groupe allemand et le syndicat Unia. Une issue à ce conflit social qui a éclaté mardi pourrait donc intervenir assez rapidement. Le piquet de grève a été levé pour la nuit. Les salariés débrayeront encore dès jeudi 7h s’ils ne reçoivent aucune offre valable à leurs yeux. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus