Un courtier continuera de gérer les assurances de l’Etat

Le gouvernement maintient son portefeuille d’assurances aux mains d’un courtier. Après une ...
Un courtier continuera de gérer les assurances de l’Etat

Michel Tentz Christian Minger, Michel Thentz et Françoise Werth

Le Gouvernement jurassien maintient son portefeuille d’assurances aux mains d’un courtier. Après une première expérience de 18 mois, il lance un appel d’offre public pour trouver son futur gestionnaire. Le mandat débutera le 1er juillet 2013. Christian Minger, juriste et membre du groupe de travail, estime « qu’un courtier va permettre de professionnaliser la gestion du portefeuille d’assurances de l’Etat. Sur le plan financier, il parvient à obtenir des conditions d’assurances avantageuses qui permettent des économies à l’Etat de plusieurs centaines de milliers de francs ».

Entre 2011 et 2012, le mandat de courtage a permis de réaliser 330'000 francs d’économies et 600'000 francs entre 2012 et 2013.

Un choix qu’assume pleinement le Gouvernement jurassien et le ministre des Affaires sociales Michel Thentz. Il précise « qu’une pesée des intérêts a été effectuée. L’augmentation qualitative du service tout comme les économies financières nous ont incités à prendre cette décision-là ». Sur la question de la grogne que cette décision a généré auprès de la chambre jurassienne des agents généraux d’assurances, Michel Thentz dit « comprendre son mécontentement mais les économies engendrées par cette externalisation permettent de réaliser des projets pour l’Etat, ce qui n’est pas négligeable dans ce choix politique ». /jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus