Pour éliminer les salaires de misère

La campagne sur le salaire minimum est lancée. Le peuple jurassien s’exprimera le 3 mars sur ...
Pour éliminer les salaires de misère

JSPJ La Jeunesse socialiste et progressiste jurassienne a dû patienter près de quatre ans pour que son texte passe devant le peuple.

La campagne sur le salaire minimum est lancée. Le peuple jurassien s’exprimera le 3 mars sur l’initiative « Un Jura aux salaires décents » lancée voici quatre ans par la Jeunesse socialiste et progressiste jurassienne (JSPJ). Les initiants et le monde syndical ont convoqué la presse jeudi pour vanter les bienfaits du texte. Un texte qui touche de nombreux Jurassiens selon le président du comité d’initiative Loïc Dobler.

Des salaires de misère

L’initiative vise à mieux protéger les salaires, combattre la sous-enchère salariale, renforcer l’attractivité du canton, inciter le patronat à signer les Conventions collectives et surtout, permettre aux travailleurs de toucher des salaires qui permettent de vivre dignement. Les syndicats estiment que 20% des citoyens qui sont employés à 100% touchent moins de 4000 francs par mois dans le Jura. « Pire, des gens travaillent à 100% pour moins de 2500 francs, dénonce Thomas Sauvain, secrétaire général de l’union syndicale jurassienne. Nous avons même connaissance d’un cas où l’employé touche 1900 francs ! »

Le comité d’initiative et les syndicats veulent que ces situations cessent. Ils iront dans la rue pour convaincre le peuple. Les opposants à ce texte ont convoqué la presse jeudi prochain pour développer leurs arguments. /clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus