Unia encore dans la rue

Unia tape à nouveau du poing sur la table. Le syndicat a mené jeudi une nouvelle opération en marge de la votation cantonale du 3 mars « Un Jura aux salaires décents ». Il a dénoncé une nouvelle entreprise qui sous-paie ses employés. Selon Unia, la petite dizaine de salariés de Maxi Bazar à Delémont est rémunérée 16 francs 40 de l’heure. Les syndicalistes ont distribué des tracts, afin de sensibiliser la population. Unia a déjà réalisé la même opération aux magasins la Halle à Delémont il y a une semaine. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus