De la justice à la médiation

Une affaire familiale devant la justice qui se termine plutôt bien. Le plaignant, mineur au ...
De la justice à la médiation

Justice

Une affaire familiale devant la justice qui se termine plutôt bien. Le plaignant, mineur au moment des faits en 2010, accuse sa mère et son beau-père de voies de fait, menaces, injures et lésions corporelles simples. Devant le juge pénal, les souvenirs du jeune homme étaient vagues mercredi matin, ses propos souvent confus.

Les deux prévenus ont contesté les accusations du plaignant, malgré des enregistrements éloquents réalisés par le jeune homme. «Il est comme ça mon fils, il a tout inventé», a déclaré sa mère. Les deux prévenus ont toutefois reconnu qu’ils avaient des difficultés relationnelles avec le jeune homme.

Quatre témoins se sont succédé durant l’audience. Différents récits qui n’ont pas vraiment permis de clarifier la situation. Le juge Pierre Lachat, ne semblant pas convaincu par toute cette affaire, leur propose de mettre en place une médiation, afin de reconstruire un lien entre le plaignant et les prévenus. Toutes les parties acceptent rapidement, sauf le plaignant. Après maintes discussions et explications, ce dernier cède. La procédure est dès lors suspendue jusqu’au résultat de la médiation. /afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus