Un record de sangliers tirés

Sangliers

La saison de la chasse a été marquée par une hécatombe de sangliers. Les statistiques ont été dévoilées samedi lors de l'Assemblée d ela Fédération cantonale jurassienne des chasseurs à Soyhières. Pas loin de 550 bêtes ont été abattues, un record absolu dans le Jura. Il faut dire que la saison a été avancée de deux semaines et prolongées encore d’un mois.

 

Les sangliers se reproduisent comme des lapins

L’extension de la période n’a elle rien d’exceptionnel. C’est presque même devenu la norme ces dernières années pour faire face à l’accroissement de la population de sangliers. Cette recrudescence peut être mise en lien avec un accès facilité à la nourriture, notamment la fructification abondante en forêt ces dernières années, ainsi qu’à la production agricole, le maïs par exemple. La région n’est d’ailleurs pas la seule à y être confrontée, le phénomène est connu depuis plus longtemps en Europe.

 

Une gourmandise qui coûte cher

Malgré le fort engagement des chasseurs et ce record de tirs, les effectifs de sangliers restent importants. Ces animaux ont occasionnés des dégâts parfois importants localement, surtout en Ajoie, sur les prairies, pâturages et semis. La sortie de l’hiver peut s’avérer problématique avec la faim qui taraude leurs estomacs et l’approche de la mise bas. Pour 2012, les dommages sont évalués à plus de 240'000 francs. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus