La géothermie profonde fait son trou

Un projet hors-norme pour la commune de Haute-Sorne. Elle accueillera peut-être une centrale ...
La géothermie profonde fait son trou

Conférence de presse géothermie Les différents partenaires présentent le projet pilote de géothermie profonde à Haute-Sorne. De gauche à droite: Olivier Zingg, chef de projet, Peter Meier CEO Geo-Energie Suisse, Philippe Receveur, ministre de l'environnement, Jean-Bernard Vallat, maire de Haute-Sorne.

Un projet hors-norme pour la commune de Haute-Sorne. Elle accueillera peut-être une centrale électrique de géothermie profonde. La société Geo-Energie Suisse développe trois projets pilotes en Suisse: à Avenches dans le canton de Vaud, à Etzwilen dans le canton de Turgovie et à Haute-Sorne. Entre 80 et 100 millions de francs pourraient être investis dans la région.


Cette société souhaite implanter sa centrale sur la commune de Haute-Sorne pour différentes raisons. La région a un grand potentiel et se trouve dans une zone peu sismique. D’autres facteurs entre aussi en compte comme les infrastructures. La volonté du canton du Jura de promouvoir les énergies durables entrent aussi en compte. Il soutient activement les projets dans ce domaine.

 

La commune est emballée
 

Pour le moment, trois sites sont envisagés pour implanter la centrale en Haute-Sorne, du côté de Glovelier près de la scierie Roethlisberger, et deux autres à Bassecourt vers la centrale FMB. La commune est associée à ce projet. Elle se félicite que cette entreprise ait choisi son territoire. Le maire Jean-Bernard Vallat trouve intéressant de « pouvoir participer à un projet novateur d’énergie renouvelable ». Le processus de production d’électricité peut fournir également de la chaleur. Un chauffage à distance pourrait être mis sur pied pour l’ensemble de la commune de Haute-Sorne.

 

Des risques
 

Creuser dans le sous-sol peut comporter des risques sismiques. En 2006, un projet semblable avait échoué du côté de Bâle. La force des secousses avait contraint les responsables à stopper tous les travaux. Aujourd’hui, les ingénieurs de ce nouveau projet ont pris note de ces erreurs et tiré les conséquences. Le Jura est une zone très peu sismique, contrairement à la région bâloise. Le processus de forage sera moins puissant. Les seuils limites avant d’éventuels dommage a été revu à la baisse.

 

Calendrier
 

La société Geo-Energie Suisse espère déposer les permis de construire en fin d’année. Le forage pourrait commencer en 2016-2017. Les responsables souhaitent commencer la production d’électricité aux alentours de 2019 -2020.

 

La géothermie, comment ça fonctionne ?
 
 
Un forage de plus de 4 kilomètre sera creusé dans le sous-sol de la commune de Haute-Sorne, pour atteindre des couches variant entre 150˚ et 200˚ C. De l’eau froide est injectée dans le premier puits. En atteignant le fond du forage, elle se réchauffe et remonte le long d’un second puits. Cette eau chaude produit du courant qui est réinjecté dans le réseau. Ce processus produit aussi de la chaleur résiduelle qui peut permettre de faire fonctionner un chauffage à distance. /nqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus