Courrendlin s’agrandit

Zone des Quérattes à Courrendlin

Courrendlin construit son avenir. La commune a présenté lundi matin la révision du plan d’aménagement local, en dépôt public depuis la semaine dernière. Cette révision doit permettre aux autorités de se projeter pour les 15 prochaines années en matière d’aménagement du territoire.

 

Un village attractif

La principale modification est l’agrandissement de la zone à bâtir dans les secteurs des Quérattes, de la route de Vicques et de la Fenatte. Au total, 260 logements environ, en habitat individuel ou collectif, pourraient ainsi voir le jour dans la commune dans les 15 ans. Une évolution qui correspond à une évaluation des besoins fondée sur la tendance observée ces dernières années et sur l’étude menée dans le cadre de l’agglomération. Les emplacements choisis permettent également de combler les « dents creuses », c’est-à-dire des secteurs partiellement ou entièrement entourés de zones à bâtir. Des discussions ont déjà été entamées avec les propriétaires des terrains concernés, actuellement en zone agricole.

 

Une vision du développement sur le long terme

La réglementation communale sur les constructions a été revue et le plan de zone adapté au plan directeur cantonal. Un inventaire a été établi des terrains qui présentent une valeur en termes de paysage et de nature. Il en va de même pour la protection du patrimoine bâti et archéologique. Enfin, le résultat de la carte des dangers a été intégré au nouveau plan d’aménagement local.

 

Avant la LAT

Le dépôt public court jusqu’à mi-avril. Selon les oppositions qui pourraient survenir, le dossier devrait passer en assemblée communale vraisemblablement en mai. Son adoption cette année encore permettrait d’échapper à la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire, même si le plan répond déjà aux nouvelles exigences. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes