La HE-Arc accueille une filière unique en Suisse romande

C’est une formation qui est destinée à répondre aux besoins du tissu économique : dès le mois ...
La HE-Arc accueille une filière unique en Suisse romande

Les curieux ont été nombreux à déambuler dans les couloirs oranges du nouveau campus Une trentaine de places attendent les futurs étudiants.

C’est une formation qui est destinée à répondre aux besoins du tissu économique: dès le mois de septembre, la Haute Ecole de Gestion Arc proposera, en collaboration avec l’Université de Neuchâtel, une filière en Droit économique. Les étudiants suivront des cours à Neuchâtel et Delémont. Ils en ressortiront avec un Bachelor d’économiste-juriste d’entreprise. Le site de Delémont accueillera les étudiants du Jura et Jura bernois pour la première année d'études.

Ce cursus existe déjà à Winterthour mais il est unique en Suisse romande. Une trentaine d’étudiants peuvent déjà s’inscrire. La HEG en attend une quarantaine ces prochaines années.

Ce Bachelor en Droit économique répond à une demande. Selon une étude de marché menée auprès d’une vingtaine d’entreprises de Suisse romande, il en ressort que les trois quarts d’entre elles recherchent des profils correspondants aux futurs diplômés.


Partenariat gagnant-gagnant

La collaboration avec l’Université de Neuchâtel s’inscrit dans une démarche logique: la Faculté de Droit assurera un quart des enseignements de première année, dans les domaines de compétences que la Haute Ecole de Gestion n’a pas (par exemple en Droit européen ou en Droit administratif). Les cours seront donnés par des maîtres-assistants et des post-doctorants, qui peuvent ainsi faire leurs premières armes en matière d’enseignement.

De son côté la Haute-Ecole de gestion se concentrera sur ses pôles d’excellence, comme le Droit en matière de criminalité économique. C’est donc un partenariat gagnant-gagnant.

Cette filière en Droit économique est la 8e à voir le jour à la He-Arc, la troisième filière unique pour l’école. Autant dire que la HE-Arc se développe à vitesse grand V et fait tout pour attirer des étudiants au-delà de l’Arc jurassien. Pour ce qui est de la HEG, le pari semble tenu : depuis 2006, le nombre d’étudiants a presque doublé : on est passé de 341 à 622 élèves.


Une fomation qui complète l'offre

Ce Bachelor met l’accent essentiellement sur le droit (50% des cours). Il sera bien entendu question d’économie avec un bon tiers des leçons axées sur ce thème. Et il y aura aussi un peu de cours de communication. Le but étant que les étudiants qui terminent leur formation puissent s’orienter vers des postes tels que postes de conseils, d’audit, de consultant fiscal ou de manager.

Selon le directeur de la HEG, Olivier Kubli, implanter cette nouvelle filière dans l’Arc jurassien est une question de continuité: Neuchâtel a la meilleure faculté de Droit de Suisse romande et la HEG est réputée pour ses cours sur la criminalité économique. Des arguments qui auraient fait pencher la balance en faveur des sites de l’Arc jurassien. /abo


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus