Savoir-faire horloger au coeur d'un nouveau projet au Locle

Le canton de Neuchâtel valorise son savoir-faire industriel en lançant son nouveau centre dédié ...
Savoir-faire horloger au coeur d'un nouveau projet au Locle

Savoir-faire horloger au coeur d'un nouveau projet au Locle

Photo: KEYSTONE/LEO DUPERREX

Le canton de Neuchâtel valorise son savoir-faire industriel en lançant son nouveau centre dédié aux métiers d'art et de l'horlogerie. Baptisé « Les métiers du temps - Time Arts » (MTTA), il sera installé au Locle en 2028 et favorisera la mise en réseau des compétences.

Sur une surface de 5'000 mètres carré, le MTTA prendra place dans le futur bâtiment qui abritera aussi la Haute Ecole Arc ingénierie du Locle, « sur le terreau historique de la montre », ont annoncé mercredi à Neuchâtel les responsables de Microcity, le pôle d'innovation du canton.

Et même si le bâtiment ne sera livré qu’en 2028, les différents acteurs dialoguent et travaillent déjà ensemble. « En 2028, on sera prêt à rentrer dans les nouveaux bâtiments qui ont déjà été programmés l’année passée » explique Nicolas Stevan, responsable des relations publiques à Microcity.

Nicolas Stevan, responsable des relations publiques à Microcity :

L'objectif de ce projet est de soutenir et de pérenniser l'écosystème des PME horlogères et des métiers d'art de la région. Les entreprises concernées, PME ou microsociétés, seront regroupées sous un même toit : de quoi mieux répondre à leurs besoins, préserver l'héritage du savoir-faire et renforcer la collaboration, ainsi que la relève. Et faire collaborer entre elles des entreprises soumises à une forte concurrence, c’est possible : « chez nous c’est toute une recherche pour savoir sur quels aspects on va pouvoir établir ces coopérations et qu’elles n’empêchent pas, sur d’autres points, d’être concurrents », explique encore Nicolas Stevan.

Nicolas Stevan : « La plupart de l’écosystème horloger est autour de la table actuellement »

Ce complexe veut se positionner comme « infrastructure de recherche d'importance nationale » et affirmer le leadership régional dans les métiers concernés. /ATS-aju

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus