« Construire ensemble » lance sa campagne

Le comité interpartis et interjurassien « Construire ensemble » a présenté lundi sa campagne ...
« Construire ensemble » lance sa campagne

Construire ensemble "Construire ensemble" appelle au "oui" le 24 novembre 2013

Le comité interpartis et interjurassien « Construire ensemble » a présenté lundi sa campagne « Osons ». Cette entité appelle au « oui » le 24 novembre 2013 dans le cadre de la votation sur l’avenir institutionnel du canton du Jura et du Jura bernois. Elle regroupe seize formations politiques à savoir tous les partis du canton du Jura et sept formations du Jura bernois. Le comité sera co-présidé par Stéphane Boillat, maire de Saint-Imier et Pierre Kohler, maire de Delémont.

Clarifier l’objet du vote

Stéphane Boillat a particulièrement souligné le fait que le comité allait travailler à clarifier l’objet du vote du 24 novembre prochain. Les citoyens donneront leur avis sur la création d’une assemblée paritaire et démocratique qui recevra le mandat de dessiner un nouvel Etat suisse et romand. Avec Pierre Kohler, il a également souligné le fait que « Construire ensemble » n’était pas un mouvement de lutte mais une entité qui fait la promotion, « ose », le dialogue et le débat démocratique.

Plusieurs actions concrètes

Pierre Kohler a présenté lundi matin trois exemples d’actions que « Construire ensemble » entend mener. Premièrement, le comité a envoyé le jour même une invitation au groupement antiséparatiste « Notre Jura bernois » pour organiser conjointement une série de débats thématiques sur l’avenir des deux régions. Deuxièmement, cette formation compte diffuser de la publicité dans les médias régionaux et mettre sur pied des stands d’information dans les manifestations publiques mais sans slogans ni drapeaux. Enfin « Construire ensemble » organise le Gala du Jura le 1er juin à Bassecourt. Cette soirée poursuit le double objectif de réunir les forces vives des partis qui composent le comité et de récolter des fonds.

Financement public et privé

« Construire ensemble » sera soutenu par la Fondation de la réunification. Pierre Kohler a souligné qu’elle était alimentée par des fonds publics et privés. « Dans le respect de ses statuts, elle peut soutenir toutes les personnes et organisations qui œuvrent en faveur d’une entité groupant le canton du Jura et le Jura bernois ». Le coprésident appelle donc les communes à continuer de verser des fonds à la Fondation. Pierre Kohler a ajouté que l’essentiel du budget était toutefois couvert par les dons de partis et de leurs membres. Mais il n’a pas dévoilé le mondant du budget qui, selon lui, donnerait trop d’indications sur la campagne. /lcu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus