La fin des nids-de-poule

Relier Develier et Bassecourt dans la sérénité : ce sera bientôt possible. La route du Montchoisi ...
La fin des nids-de-poule

Les dégâts sur la route du Montchoisi (photo: Nicole Eggenschwiler) Les dégâts sur la route du Montchoisi (photo: Nicole Eggenschwiler)

Les dégâts sur la route du Montchoisi (photo: Nicole Eggenschwiler)

Relier Develier et Bassecourt dans la sérénité : ce sera bientôt possible. La route du Montchoisi doit être assainie ce printemps. Le tronçon de 2 km pâtit d’une funeste réputation : nid-de-poule, chaussée craquelée et accotements dangereux constituent le quotidien des automobilistes qui le fréquentent.

Les communes de Haute-Sorne et de Develier vont soumettre prochainement à leur législatif respectif un crédit de 655'000 francs. Un tiers de la somme – 190'000 francs – sera pris en charge par le canton du Jura et la Confédération. La commune de Develier déboursera 147'000 francs, celle de Haute-Sorne, 318'000 francs.

 

Tronçon limité à 60 km/h

Les autorités ne souhaitent toutefois pas transformer ce tronçon en autoroute. La vitesse sera désormais limitée à 60 km/h. Des balises seront installées en alternance pour forcer les véhicules à s’arrêter au moment de croiser. Des mesures provisoires ont d’ores et déjà été prises en attendant le feu vert aux travaux : les trous les plus importants ont été comblés avec du gravier.

La route du Montchoisi accueille 550 véhicules par jour. Elle est aussi fréquentée par les agriculteurs et les tireurs, qui se rendent au stand de la Lovère. /fra

Les dégâts sur la route du Montchoisi (photo: Nicole Eggenschwiler)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus