Feu vert à la ZAM2

ZAM

La ZAM pourra s’agrandir. Après Boécourt et Saulcy, c’est la commune de Haute-Sorne qui a donné son feu vert au lancement d’une étude de l’extension de la zone d’activité microrégionale. Le Conseil général, réuni mardi soir à Soulce, a accepté par 31 voix contre 0 le crédit de 150'000 francs nécessaire, dont plus de 128'000 francs à charge de la commune.

La ZAM2 pourra ainsi répondre aux demandes d’établissement de nouvelles entreprises. Le développement se fera par étapes et s’effectuera selon un plan localisé, exigé par le Service de l’aménagement du territoire. On veillera également à une meilleure densification que pour la ZAM actuelle. Quant à la LAT récemment acceptée en votation populaire, elle n’affectera pas le développement futur de la ZAM, selon Georges Migy, le conseiller communal en charge du dossier.

 

Encore des bosses au Montchoisi

Les élus ont également approuvé un crédit de 42'000 francs pour la réalisation des investigations techniques du site pollué du bâtiment Setag, ainsi que la vente de l’ancienne école de Berlincourt. La route de Montchoisi devra par contre attendre avant d’être remise à neuf. Les conseillers généraux ont décidé de reporter le vote de ce crédit à leur prochaine séance du 7 mai, où ils voteront auparavant le budget 2013.

 

Questions orales

Lors des questions orales, il a notamment été discuté de l’école secondaire. Des précisions ont été apportées sur le fonctionnement du syndicat et sur l’avancée du projet d’agrandissement. Le concours d’architecture a abouti fin 2012 et des chiffres peuvent être articulés : le projet est devisé à 9,4 millions de francs.

Venky’s interpelle encore. L'entreprise ne s'installera pas à Bassecourt. Mais ses anciens dirigeants, qui avaient déjà investi près d’un million de francs sur la parcelle, comptent lancer ces prochains mois un autre projet, cette fois de production d’adjuvents alimentaires pour bovins.

 

L’administration ne sera plus morcelée

Cette fois, l’administration sera regroupée sur un seul site. Les travaux touchent à leur fin et le service financier doit déménager jeudi et vendredi à Bassecourt. Une journée portes ouvertes sera organisée le 25 mai.

 

Soutien à la ligne Genève-Bâle

Les autorités de Haute-Sorne ne veulent pas voir les liaisons ferroviaires se détériorer. Les conseillers généraux ont approuvé une résolution interpartis concernant la suppression de la liaison directe Genève-Bâle. Un courrier sera adressé à la direction des CFF et de l’Office fédéral des transports pour demander des mesures fortes afin que l’offre ne soit pas réduite dans le Nord-Ouest de la Suisse. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus