Un coup de pouce pour les sages-femmes roumaines

La Maison de Naissances «Les Cigognes», de Vicques, tend la main aux sages-femmes roumaines ...
Un coup de pouce pour les sages-femmes roumaines

  De gauche à droite: Bernadette Schaffner (sage-femme à la Maison de Naissances à Vicques), Damaris Beck (sage-femme à la Maison de Naissances à Vicques), Claudia Bider-Heim (sage-femme à Bucarest et membre de Crucea Alba) et Vanessa Jolidon-Houriet (sage-femme à la Maison de Naissances à Vicques),

La Maison de Naissances «Les Cigognes», de Vicques, tend la main aux sages-femmes roumaines. L'établissement a décidé il y a quelques mois de se jumeler avec l'association Crucea Alba. Celle-ci milite contre la médicalisation excessive de l'accouchement en Roumanie. Elle souhaite mettre en valeur des alternatives. Cela passe par l'éducation et la sensibilisation des femmes enceintes. Crucea Alba a contacté l'établissement jurassien pour favoriser la mise en place de la première maison de naissances en Roumanie. L'expérience des sages-femmes suisses devrait permettre de franchir une étape cruciale.

Un autre objectif du jumelage consiste à l'amélioration des conditions des sages-femmes dans le pays d'Europe centrale. Actuellement, elles ne sont qu'assistantes médicales. Le suivi des mamans est laissé de côté. Pire, parfois, la mère n'ose pas voir son enfant pendant plusieurs heures après l'accouchement et elle ne bénéficie pas du soutien de son conjoint pendant. Là encore, l'expérience suisse doit pouvoir apporter des améliorations à ce niveau-là.

Les missions sont donc multiples pour les collaboratrices de la Maison de Naissances de Vicques, mais elles sont particulièrement motivées. Un voyage en Roumanie devrait être mis sur pied d'ici peu. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus