Le Groupe Sanglier précise sa position

Violences, déprédations et injures : le Groupe Sanglier affirme qu’il n’aura pas recours à ...
Le Groupe Sanglier précise sa position

Sanglier

Violences, déprédations et injures : le Groupe Sanglier affirme qu’il n’aura pas recours à ces méthodes dans le cadre de la campagne en vue du vote institutionnel. Les jeunes antiséparatistes précisent dans un communiqué que s’ils refusent de signer la charte de l’Assemblée interjurassienne, c’est simplement parce qu’ils ne reconnaissent aucune légitimité politique à cette institution. Le Groupe Sanglier veillera d’ailleurs à ce que l’AIJ soit bel et bien dissoute au terme du processus politique en cours, comme prévu à l’article 11 de la déclaration d’intention du 20 février 2012.

Contradictions relevées chez l’adversaire
 
Dans son communiqué, le Groupe Sanglier déclare encore relever quelques contradictions dans le discours de son opposant, le Groupe Bélier. Les jeunes antiséparatistes constatent notamment avec surprise que les autonomistes « promettent déjà des « coups d’éclats » qui devront se passer « dans l’espace public »  alors qu’ils tiennent à marquer leur « profond attachement au débat démocratique » ». /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus