Tourisme et pluie ne font pas bon ménage

tourisme sous la pluie Les touristes ne sont pas nombreux à braver la pluie.

Le tourisme a les pieds dans l'eau. Ces dernières semaines pluvieuses ont été désastreuses pour le secteur touristique dans le Jura. L’hôtellerie et la parahôtellerie ont enregistré beaucoup d’annulations. Plusieurs raisons expliquent cette situation, selon Guillaume Lachat, directeur de Jura Tourisme : le Jura connaît un tourisme de loisirs plutôt que d’affaire, le tourisme de loisirs est tourné vers des activités en extérieur; enfin les touristes sont principalement des Suisses qui viennent pour de courts séjours et qui annulent donc plus facilement. Les premiers échos de la part des professionnels sont donc négatifs sur ce début de printemps.


La période estivale pourrait relever le niveau, si le temps est clément. Ces deux dernières années, le mois de juillet a connu une météo maussade. Les campings ont particulièrement souffert. Un été radieux serait donc le bienvenu. Le directeur de Suisse Tourisme, Jürg Schmid, annonce dans un interview accordé à la SonntagsZeitung un retournement de tendance avec une croissance comprise entre 0 et 2%. Un chiffre qui paraît raisonnable pour Guillaume Lachat, notamment grâce aux manifestations de cet été, les Médiévales entre autres.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres
 

Les activités en extérieur n’ont pas séduit les quelques visiteurs bravant le mauvais temps. Les offices de tourisme ont dirigé les hôtes vers des animations qui se déroulent à l’intérieur. Le directeur de Jura Tourisme donne comme exemple l’espace Wellness à Saignelégier, les œuvres du taxidermiste à Vicques, ou encore l’exposition ArchéoA16 à voir dans plusieurs musées de la région. Ces animations ont sorti leur épingle du jeu, grâce au mauvais temps. /nqu
 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus