Le SIS Val Terbi n’a pas chômé

Ils ont eu chaud. Les pompiers du SIS Val Terbi ont été mobilisés vendredi. Les précipitations ...
Le SIS Val Terbi n’a pas chômé

La Scheulte La Scheulte

Ils ont eu chaud. Les pompiers du SIS Val Terbi ont été mobilisés vendredi. Les précipitations ont gonflé le cours d’eau la Scheulte. La rivière a quitté son lit vendredi en fin d’après-midi à la hauteur de la déchetterie de Vicques. Les hommes du feu ont dû prendre des mesures préventives également dans d’autres zones sur Courcelon et Courroux. Le commandant du SIS Val Terbi Eddy Comastri, se réjouit tout de même d’avoir pu dormir quelques heures. Dès minuit, le niveau du cours d’eau était moins problématique. Le souvenir des inondations de 2007 sont encore dans toutes les mémoires. Eddy Comastri craignait de revivre la même situation.

Le reste du Jura épargné
 

Seule la Scheulte a posé problème. Les autres corps de sapeurs-pompiers du canton n’ont procédé à aucune intervention. Par contre à Moutier, la Raus menaçait encore de déborder à la route de Soleure samedi à midi.

Un mois de pluie en une journée
 

Depuis vendredi matin, il est tombé 37 litres d’eau par m2 à Porrentruy, 47 à Saignelégier et 71 à Mervelier. Selon Meteonews, il a plu l’équivalant d’un mois de précipitations dans le Val Terbi en l’espace d’une journée. Le Jura est la région de Suisse romande la plus touchée, avec les Préalpes fribourgeoises. /nqu + jfa
 


Actualisé le

 

Actualités suivantes