Un bilan de souveraineté du Jura très positif

Le Gouvernement jurassien a lancé sa campagne d'information pour convaincre le Jura bernois ...
Un bilan de souveraineté du Jura très positif

Le Gouvernement au complet pouvait avoir le sourire pour présenter son rapport Le Gouvernement au complet pouvait avoir le sourire pour présenter son rapport

Le Gouvernement jurassien a lancé mardi sa campagne d'information pour convaincre le Jura bernois à voter oui le 24 novembre. Il a notamment relevé les avantages que le canton du Jura a obtenus depuis son entrée en souveraineté en 1979.

« Le bilan de la souveraineté cantonale acquise il y a 34 ans occupe une place centrale dans ce rapport », a expliqué le président du Gouvernement jurassien Michel Probst. « La souveraineté a été pour le Jura un instrument de progrès et de développement », a ajouté le ministre Michel Thentz. Ce rapport, qui décrit aussi les enjeux de la consultation populaire du 24 novembre, a été transmis au Parlement. Le Gouvernement publie chaque année un document sur l'unité du Jura mais cette année le rapport a pris une nouvelle dimension en raison de l'échéance de cet automne.

Visibilité
Pour le Jura, accepter le 24 novembre la mise en place d'une assemblée constituante, c'est s'offrir l'opportunité d'accomplir un « magnifique exercice démocratique » et se placer au-dessus des divergences léguées par le passé. Avec la création d'une nouvelle entité, le Jura bernois trouverait sa place en Suisse romande au sein de laquelle il est « peu présent politiquement et médiatiquement aujourd'hui », selon le Gouvernement jurassien. Autre argument avancé par Delémont, le poids politique du Jura bernois serait multiplié par huit au sein d'un nouveau canton. « Le Jura bernois pourra bénéficier, comme le canton du Jura actuel, de pouvoirs et de prestations publiques, sociales, économiques et culturelles de proximité, autant que de conditions de développement économique répondant à ses attentes », estime le Gouvernement jurassien.

 

Quelques chiffres

Le rapport est étayé par de nombreux chiffres. Voici quelques comparaisons :

  • Entre 1980 et 2002, la population du Jura a crû de 8,5% contre 0,4% dans le Jura bernois.
  • 755 nouvelles entreprises offrant 1434 emplois se sont créées dans le canton du Jura entre 2000 et 2010 contre 413 nouvelles entités et 785 emplois dans le Jura bernois.
  • On trouve des représentants jurassiens dans 15 commissions ou délégations parlementaires fédérales. Aucun dans le Jura bernois.
  • Le montant pour les bourses d'étude accordé par habitant était de CHF 85.- dans le Jura en 2011 contre CHF 27.- dans le Jura bernois.
  • Le montant des allocations familiales était de CHF 250.- dans le canton du Jura contre CHF 230.- dans le canton de Berne en 2012.
  • Depuis 1979, le Jura bernois a voté comme le canton du Jura lors de 88,34% des objets soumis en votation. Il a voté comme le canton de Berne lors de 74,92% des objets.

/ats+rce

Consulter le rapport dans son entier


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus