Un cabri à mettre dans son assiette

cabris

La viande de cabri mérite d’être mieux connue. Trois éleveurs caprins se sont constitués en un groupe au sein de la Fédération jurassienne de menu bétail pour valoriser ces spécialités. A l’heure actuelle, la viande de cabri ne rapporte pas grand-chose, mais les chèvres doivent avoir des petits pour donner du lait qui lui se vend bien. L’objectif de ce groupe est donc de trouver des débouchés rentables, aussi hors des périodes de fortes demandes que sont Pâques et Noël. Des promotions seront effectuées auprès des restaurants et des journées découvertes seront mises sur pied. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus