Les diacres à la rescousse

Quand les curés font défaut, ils sont remplacés par des diacres. Deux équipes pastorales dans ...
Les diacres à la rescousse

Jean Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral, peine à trouver des prêtres pour assumer la fonction de curé Jean Jacques Theurillat, vicaire épiscopal pour le Jura pastoral, peine à trouver des prêtres pour assumer la fonction de curé

Quand les curés font défaut, ils sont remplacés par des diacres. Deux équipes pastorales dans le Jura connaitront cette situation à l’avenir. Le vicaire épiscopal Jean Jacques Theurillat n’a pas réussi à trouver des prêtres qui pourraient prendre en charge les unités des Franches-Montagnes et de St-Gilles. Il a donc nommé la semaine dernière deux diacres au poste de responsables, à savoir Didier Berret et Philippe Charmillot.

L’Eglise catholique prévoit ce cas de figure, même si ce type d’organisation est plus répandu en Suisse alémanique qu’en Romandie. Le diacre qui reçoit la responsabilité d’une unité pastorale doit collaborer étroitement – en binôme – avec un prêtre. Jean Jacques Theurillat souligne qu’il n’a pas suffisamment de prêtres pour diriger les 16 unités du Jura pastoral. Leur nombre a fondu en quelques décennies : de 100 dans les années 70, ils ne sont plus que 40 aujourd’hui, dont beaucoup de prêtres à la retraite. Tous ne peuvent pas assumer la fonction de curé. /fra


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus