Les comptes de Delémont acceptés

Les comptes 2012 de Delémont n'ont pas fait de vagues au Conseil de ville de la capitale jurassienne lundi soir. Ils ont été acceptés sans opposition. Rappelons qu'ils bouclent sur un bénéfice de 188'000 francs alors même que le budget prévoyait une perte de 800'000 francs.

L'UDC et le PLR se sont toutefois dits inquiets de la dette communale de plus de 136 millions de francs. Les socialistes et les CS-Pop Verts ont eux demandé un budget 2014 plus proche de la réalité, sans coupes abruptes des prestations à la population sous prétexte des baisses prévues des rentrées fiscales.

Le maire Pierre Kohler estime que la dette nette de la ville par habitant est supportable puisqu'elle n'a augmenté que de cent francs par an depuis 2008, pour atteindre 6'900 francs en 2012. Il a également répondu aux craintes de la gauche: «il n'est pas prévu de coupes drastiques dans le budget des prestations à la population bien que le Conseil communal tienne à des comptes équilibrés».  /jfa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus