« Trop c’est trop » pour le PDC

Porrentruy

Les partis réagissent à la décision de la Cour constitutionnelle dans l’affaire de la mairie de Porrentruy. Réuni mardi soir, le Parti démocrate-chrétien bruntrutain fustige la ligne de conduite du PCSI. Selon le PDC, le parti de Thomas Schaffter ne fait pas pleinement confiance à la justice jurassienne. Depuis le début, « il ne cesse de jeter de l’huile sur le feu et d’orchestrer pour sa défense des plaintes et des recours ». Son objectif serait de fabriquer sa propre vérité, selon le PDC. Ce dernier se réjouit de la mise en place d’un nouveau scrutin. Pierre-Arnauld Fueg, le candidat démocrate-chrétien, conserve toute la confiance de son parti pour cette nouvelle élection à la mairie. C’est avec sérénité que le PDC se soumet aux urnes cet automne.

 

Le PS tente d’apaiser
 

Le Parti socialiste donne également son avis. Il prend acte du jugement de la cour qui rejette le recours de Thomas Shaffter. Le PS souhaite avant tout trouver une solution rapide pour sortir de l’impasse. Il propose de réunir tous les partis bruntrutains autour d’une table ronde. /nqu
 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus