La fin de l’écrevisse à pattes blanches

Ecrevisses à pattes blanches

Hécatombe d’écrevisses dans la Lucelle. La peste a fortement progressé. L’Office jurassien de l’environnement et des agents bâlois et français en charge de la protection de l’eau et des milieux aquatiques ont procédé à un comptage nocturne la nuit de mercredi à jeudi. Le taux de mortalité atteint déjà les 60% à la hauteur de la confluence avec le ruisseau de Bavelier. Aucun moyen de lutte n’existe. La population d’écrevisses à pattes blanches de la Lucelle, qui était l'une des plus importantes du pays, va être décimée. L’origine de la contamination de ce champignon reste inconnue. La pêche va être interdite sur l’ensemble du cours d’eau pour empêcher la propagation de la maladie. L’Office de l’environnement demande aussi aux citoyens de ne pas pénétrer dans le lit mouillé de la rivière. /iqu+comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes