Le martinet de Corcelles devient une tradition vivante

Une reconnaissance pour le martinet de Corcelles. La taillanderie a rejoint la liste des traditions ...
Le martinet de Corcelles devient une tradition vivante

Martinet de Corcelles Image: Lukas Landman

Une reconnaissance pour le martinet de Corcelles. La taillanderie a rejoint la liste des traditions vivantes du canton de Berne. Une liste qui honore les dialectes, les coutumes, les rites ou les techniques traditionnelles d’artisanat d’une région. Dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco, les cantons suisses appellent les groupes, sociétés ou associations à faire connaître les pratiques qu’ils entretiennent.

Le martinet de Corcelles fait partie des 35 traditions retenues récemment parmi 50 candidatures. La forge existe depuis le 18e siècle, et le travail du fer y a été maintenu. Un forgeron réalise toujours des objets de manière traditionnelle, à l’aide de la force hydraulique, du feu et du marteau. /jsr

Martinet de Corcelles


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus