La géothermie peut-elle faire trembler le Jura ?

Les risques liés à la géothermie ont-ils été sous-estimés ? Samedi, un tremblement de terre ...
La géothermie peut-elle faire trembler le Jura ?

Les risques liés à la géothermie ont-ils été sous-estimés ? Samedi,  un tremblement de terre d’une magnitude de 3.6 sur l’échelle de Richter a secoué Saint-Gall et ses environs. En cause : une arrivée de gaz importante constatée au cours du forage. Pour éviter la fuite, les responsables du projet ont injecté de l’eau et d’autres substances dans le puits. C’est ce qui aurait engendré la secousse.

La problématique concerne notre région. Un projet de géothermie profonde semblable doit voir le jour sur le territoire de Haute-Sorne. Faut-il craindre qu’un tel événement se produise dans la région ? La question demeure légitime.

Du côté de la commune de Haute-Sorne, le maire Jean-Bernard Vallat est en vacances. Toutefois, le bureau communal nous a fait part de son étonnement et se dit quelque peu inquiet par la tournure des évènements. Alors est-ce que le projet pourrait être remis en cause ?« Aucune idée »,  nous a-t-on répondu.

Nous avons également  tenté, en vain, de contacter les responsables de la société Géo-Energie Suisse, en charge du projet dans la commune de Haute-Sorne. Toutefois, le chef de projet Olivier Zingg s’est exprimé dans La Liberté de lundi. Il demeure confiant et espère que cet incident ne marque pas un coup d’arrêt dans l’avancée de la géothermie suisse. Lundi matin, un professeur de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich a proposé que la Confédération coordonne et surveille les projets qui sont actuellement planifiés par les autorités locales.

Quoi qu’il en soit, le risque sismique est faible dans le Jura tout comme dans la région saint-galloise. Faible certes, mais il existe…/jpp
 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus