Faire Paléo en travaillant

Paléo Lionel Richard (ici avec le gilet jaune) surveille les entrées de Paléo.

Un Jurassien qui vit Paléo autrement qu’un simple festivalier. Le plus grand festival de musique de Suisse a débuté mardi et a besoin de milliers de bénévoles. Parmi eux figurent quelques Jurassiens. Lionel Richard en fait partie. Pour la troisième fois, cet Ajoulot travaillera six heures par jour pour assurer une partie de la sécurité des entrées. Ce jeune barbu et costaud demande aux festivaliers de sortir une première fois leurs tickets d’entrée afin de vérifier s’ils sont bien valables. Son travail doit permettre de diluer la foule et d’éviter que le marché noir ne se produise trop près du site de Paléo. /clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus