Les gens du voyage ont repris la route

Les gens du voyage ont repris la route. La quarantaine de caravanes qui occupaient le champ ...
Les gens du voyage ont repris la route

Le terrain qui était occupé par les gens du voyage à Delémont Le terrain qui était occupé par les gens du voyage à Delémont

Les gens du voyage ne sont plus à Delémont. La quarantaine de caravanes qui occupaient le champ d’un agriculteur de la capitale jurassienne ont quitté le terrain dimanche vers 14h30. Ils sont partis en direction de Fribourg.

Une place presque propre

Le terrain situé à côté de la halle des expositions a été nettoyé par les gens du voyage dimanche avant leur départ. Ils avaient d’ailleurs loué une benne pour y déposer leurs détritus. Laisser le terrain propre en ordre, c’était l’une des conditions posées par David Boegli. Nous avons rencontré le propriétaire du champ sur place lundi matin. Il parle de résultat « correct » : les gros déchets ont été ramassés ; par contre des papiers et des bouts de plastique traînent encore sur sa parcelle, notamment dans un petit ruisseau qui jouxte le champ. Rien de bien grave toutefois, selon l’officier de service de la police qui était sur place. Il reste l’équivalent d’un sac poubelle de déchets, selon Pierre-Alain Schaller. C’est la voirie de Delémont qui va se charger de nettoyer.

L’affaire n’est pas terminée

La police a commencé l’examen de la page créée sur Facebook pour soutenir le propriétaire du champ. Les enquêteurs analysent le contenu des propos tenus par les internautes sur le réseau social. Selon le chef de la police jurassienne, Olivier Guéniat, il faudra compter quelques semaines de travail. Certains auteurs de messages postés sur la toile pourraient bien devoir s’expliquer devant la justice. /pch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus