La suppression des guichets fait grincer des dents à Haute-Sorne

Tous les conseillers généraux de Haute-Sorne que nous avons pu joindre jeudi matin disent la ...
La suppression des guichets fait grincer des dents à Haute-Sorne

Tous les conseillers généraux de Haute-Sorne que nous avons pu joindre jeudi matin disent la même chose : ils sont déçus que les bureaux communaux soient fermés et que tout soit centralisé à Bassecourt. Cette décision a été annoncée mercredi par le Conseil communal de Haute-Sorne qui explique que les guichets ne sont que très peu utilisés. Elle interviendra à partir du 1er octobre.

Manque de transparence
Certains conseillers généraux parlent même de choc. Plusieurs élus nous ont confié qu’ils regrettent que le conseil communal n’ait pas discuté de ce sujet avec le Conseil général avant de prendre sa décision. Markus Berchier, conseiller général de Soulce, parle même de manque de transparence entre l’exécutif et le législatif. Il évoque une décision brusque. Un élu de Glovelier souligne, de son côté, que fusion ne signifie pas centralisation.
 
Contraire à la convention
Au-delà de la déception, certains vont plus loin. Un conseiller général doute même de la légalité de ces fermetures. En effet, l’article 15 de la convention de fusion de Haute-Sorne stipule que « l’administration communale est localisée à Bassecourt avec un service de guichet dans chaque ancienne commune ».
 
Jeudi matin, personne n’était disponible au service des communes pour s’exprimer sur ce point. Pour le service juridique, une convention de fusion défini la situation applicable au moment de la naissance de la commune mais les autorités ont, en principe, la possibilité de se réorganiser par la suite.
 
En tout cas, la fermeture de ces guichets fait débat. Le sujet risque donc de rebondir lors de la prochaine séance du conseil général. /sbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus