Les Jurassiens sensibilisés au don d’organes

Don d'organes

Les donneurs d’organes ne sont pas assez nombreux. L’Hôpital du Jura et l’Association jurassienne des insuffisants rénaux (AJMIR) prennent part à la campagne nationale de sensibilisation lancée par Swisstransplant. Ils partiront à la rencontre de la population le 20 septembre à Porrentruy et le 5 octobre à Delémont.

La Suisse très mauvais élève

La Suisse est à la traîne en comparaison européenne. La liste d’attente augmente chaque année, alors que le nombre de personnes qui ont pu bénéficier d’une transplantation est en baisse. Jean-Pierre Tobler, de l’AJMIR, ne s’explique pas toujours les réticences à devenir donneur. « La question qui revient le plus souvent est : « Serai-je bien mort ? », alors que les neurochirurgiens s’assurent de la mort cérébrale du patient avant tout prélèvement ». Cette campagne vise aussi à rassurer les gens.

 

Deux jours pour convaincre

Dans le Jura, la campagne se répartira sur deux journées. Le 20 septembre à Porrentruy, des informations seront distribuées aux passants aux abords des centres commerciaux. Le 5 octobre, à Delémont, un stand sera dressé entre le home La Promenade et le marché. Des membres de l’association et de la direction de l’H-JU seront présents pour répondre aux questions et apporter leur témoignage. La sensibilisation se fera également à l’intérieur des murs de l’Hôpital du Jura, avec la distribution de brochures aux collaborateurs. /iqu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus