Les citoyens helvétiques ont voté

Elections fédérales 2011

Le Conseil fédéral s'est imposé dimanche lors des votations fédérales. Le peuple suisse a accepté à 56% de modifier la loi sur le travail. Désormais, les shops des stations-services pourront rester ouverts 24h sur 24. Les cantons de Genève, Vaud et Berne ont voté « oui », le Valais, le Jura, Fribourg et Neuchâtel ont voté « non ».

L'initiative pour l'abrogation du service militaire obligatoire a, elle, été balayée par 73% des voix. Tous les cantons suisses ont refusé cet objet.

La loi sur les épidémies a été acceptée par 60% des votants. Seuls quatre cantons alémaniques ont placé un « non » dans les urnes. Il s’agit des cantons d’Appenzell Rhodes-Extérieures, d’Appenzell Rhodes-Intérieures, de Schwyz et d’Uri.  

Le taux de participation au niveau national dépasse les 46%.

Les Jurassiens étaient contre l’ouverture des shops

Le canton du Jura a dit non à l'ouverture des stations-service la nuit. Les citoyens ont refusé cet objet à 65,3 %. Les trois districts se sont prononcés contre la modification de la loi sur le travail. Les Franches-Montagnes ont dit « non » à 67,8 %, Delémont a refusé à 67,5% et Porrentruy à 61,2%.

L’initiative sur l’abrogation du service militaire a elle aussi été balayée à 58,6 %. Dans le détail, les districts de Delémont et de Porrentruy ont refusé l’objet, respectivement à 57,2 % et 64,5%. Les Franches-Montagne ont par contre voté en faveur de l’initiative à 51,2%.

La loi fédérale sur la lutte contre les épidémies a par contre été acceptée à 59,5%. Les trois districts ont voté « oui ». Porrentruy à 60,4%, Delémont à 59,4% et les Franches-Montagnes à 57,7%.

Le taux de participation au niveau jurassien s’élève à 37%. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus