La Fondation des marais de Damphreux ne démord pas

La Fondation des marais de Damphreux ne démord pas. Elle a décidé de recourir à la décision ...
La Fondation des marais de Damphreux ne démord pas

Marais Damphreux

La Fondation des marais de Damphreux ne démord pas. Elle a décidé de recourir à la décision du Tribunal de Première instance du canton du Jura du 20 août dernier. Celui-ci avait décidé de rejeter le premier recours de la Fondation qui s’opposait à l’aménagement d’un chemin agricole dans le cadre du remaniement parcellaire de la commune ajoulote. Selon la Fondation, « l’expertise mandatée par la juge est lacunaire, elle se base sur des hypothèses très floues et contradictoires sur plusieurs points », explique son directeur Jean-Pierre Egger.


Entre temps, la Fondation a mandaté un expert allemand spécialiste en hydrologie des marais, qui conclut que quel que soit le type de construction du chemin agricole, sa réalisation sera dommageable pour les marais. Et il faudrait des investissements extrêmement élevés pour créer un chemin « marais-compatible », toujours selon cet expert.


Le dossier passe donc désormais au Tribunal administratif cantonal. /afa


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus