L’Ecoquartier de Delémont sous la loupe du Conseil de ville

Les élus de la capitale jurassienne doivent se prononcer lundi soir sur le plan spécial « EUROPAN ...
L’Ecoquartier de Delémont sous la loupe du Conseil de ville

Le Conseil de ville se penche lundi sur l'écoquartier

Les élus de la capitale jurassienne doivent se prononcer lundi soir sur le plan spécial « EUROPAN 9 – Gros Seuc ». Ce quartier durable prévoit la réalisation de plus de 300 logements pouvant accueillir 700 à 800 personnes sur une surface de 35'000 mètres carrés à côté de la Sorne.

Une nuée d’oppositions

Plus d’une centaine d’oppositions avaient été déposées contre ce projet à la fin du dépôt public le 8 mars dernier. Les autorités ont depuis rencontré les riverains et les opposants pour écouter leurs revendications. Aujourd’hui, seules deux oppositions n’ont pas encore été levées, mais selon Hubert Jacquier, urbaniste communal, « c’est en bonne voie ».

Un quartier d’un type nouveau

L’écoquartier qui pourrait voir le jour dès 2015 à Delémont se veut être un modèle de développement durable. De nombreux critères ont été pris en compte dans le projet : favoriser la mobilité douce en mettant par exemple la majorité des places de stationnement à l’entrée du quartier, des espaces verts généreux, de l’habitat durable (qui respecte les critères Minergie), l’utilisation d’énergies renouvelables, un quartier avec une mixité sociale et intergénérationnelle et des logements à loyer modéré.

Reste aujourd’hui à trouver un promoteur : « nous avons déjà des contacts » nous a confié Hubert Jacquier. Les travaux pourraient débuter en 2015. Selon l’urbaniste communal, la demande est là : « plusieurs citoyens, bâlois notamment, se sont déjà approchés de la commune pour faire part de leur intérêt de venir habiter dans ce quartier ». Selon le projet, ce nouveau quartier devrait accueillir des petits immeubles avec principalement des logements en location.

Un quartier sous le signe du développement durable

Il n’existe pas en Suisse de définition précise de l’écoquartier. Par contre, la Confédération a mis en place un outil de test pour voir si les projets répondent aux critères de durabilité. L’écoquartier de Delémont a été sélectionné parmi 18 autres projets. Plus de 400 critères ont été passés en revue : de la mobilité à la mixité sociale en passant par l’énergie. A noter que la Confédération réfléchit à la création d’un label « écoquartier ». /pch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus