Gens du voyage : plainte déposée

L’Association de l’Institut St-Germain a déposé plainte contre les gens du voyage qui se sont ...
Gens du voyage : plainte déposée

Les gens du voyage ont dû franchir des barrières pour prendre possession des lieux

L’Association de l’Institut St-Germain a déposé plainte contre les gens du voyage qui se sont installés sur son terrain. La vingtaine de caravanes a pris ses quartiers dimanche près de la ZARD, entre Delémont et Courrendlin. Le propriétaire s’est donc adressé lundi à la justice pour expulser les occupants de ce terrain privé. Le président de l’association Jean-François Mercier se dit néanmoins ouvert à une éventuelle négociation avec les gens du voyage, qui sont d’accord de payer une location.

« On n’a pas le choix ! »

Les gens du voyage veulent rester trois semaines sur le terrain jouxtant la ZARD. Originaires de France et d’Allemagne, certains membres de cette communauté rejettent la responsabilité sur les autorités jurassiennes. « Chaque année c’est la même m… » a déploré l’un des occupants du terrain qui a qualifié l’aire d’accueil provisoire de Bassecourt de « dégueulasse ». Ils regrettent qu’aucune zone digne de ce nom n’existe dans le Jura. « Mettez-vous à notre place, nous n’allons pas coucher dans la rue. On comprend que ça énerve la population, mais on n’a pas le choix ! ». Ce résident se dit prêt à négocier avec le propriétaire. Il désire obtenir une benne à ordure et est prêt à payer pour la location. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus