Musique des Lumières poursuit son ouverture

Musique des Lumières continue sur sa lancée. Voilà une année que la série de concerts proposés dans la région et au-delà est gratuite. Les organisateurs en tirent un bilan particulièrement satisfaisant, puisque la gratuité des concerts de musique classique et opéras a permis d’attirer un plus grand nombre de spectateurs. Au niveau des rentrées financières, Musique des Lumières a vécu une édition 2012-2013 jugée bonne.

Le comité d’organisation a donc décidé de continuer à cibler un public large et diversifié pour les concerts prévus cet automne et au printemps de l’année prochaine. L’entrée sera donc à nouveau libre avec une collecte à la sortie, comme cela se fait de plus en plus en Suisse. Une représentation aura également lieu un dimanche matin, afin que les familles puissent se rendre ensemble au concert. Elles auront la possibilité de découvrir les dessous de la musique classique, grâce à des explications de professionnels.

La volonté d’attirer la jeunesse dans les salles de musique est donc bien présente, mais les organisateurs n’ont pas oublié de faire la part belle aux personnes âgées. Un concert aura lieu en marge du 30e anniversaire du Foyer des Fontenattes à Boncourt.

Des jeunes et des Jurassiens

Musique des Lumières revendique un double visage. D’une part, une facette artistique en proposant des concerts de qualité, d’autre part, une volonté de former des artistes en herbe. Ils seront une vingtaine de stagiaires à côtoyer les professionnels qui se déplaceront dans les salles jurassiennes. Cette 13e édition de Musique des Lumières mettra également en valeur les artistes de la région, tels que Cassandre Stornetta, Michèle Fähndrich ou encore Léonie Renaud.

Une programmation riche et variée

Facundo Agudin, qui sera à la baguette lors des divers concerts, va proposer une programmation variée. Elle fera notamment la part belle aux compositions de Johann-Sebastian Bach. Des tonalités plus latines seront aussi entendues lors de certaines échéances.

Deux entités qui deviennent une seule

Une union est venue s’inscrire dans le paysage culturel jurassien ces derniers temps. Musique des Lumières et l’orchestre symphonique jurassien ont fusionné pour devenir une seule entité qui porte le nom du premier. Le label Musique des Lumières offre en effet divers atouts, dont sa fantaisie. Selon Facundo Agudin, il s’agit d’un nom idéal pour un orchestre. /mle

Découvrez le programme complet de Musique des Lumières


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus