Ils se sont fait attendre !

Les champignonneurs ont dû prendre leur mal en patience. La période faste de la cueillette de champignons dans la région a commencé il y a trois semaines seulement, soit avec six semaines de retard. Les causes sont météorologiques : hiver rigoureux, été particulièrement chaud.

Les principaux champignons comestibles présents dans la région n’ont, pour la plupart, pas encore peuplé nos forêts. Les spécialistes sont unanimes : les cèpes, bolets et autres morilles seront peu nombreux dans le Jura cet automne, mais leur qualité ne sera pas affectée par les six semaines de retard accumulées.

Les adeptes de la cueillette peuvent se rendre quotidiennement à Delémont pour contrôler leurs champignons auprès de spécialistes. La permanence est ouverte de 18h30 à 19h30 à la rue de Chêtres 36. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus